JOURNÉE DES CHANTEURS – 8 novembre 2018

 

 

Belle journée, qui a commencé par une visite intéressante du Monument Américain et du Musée (visite guidée par Marine), suivie d’une interprétation de 2 chants : « Si les Ricains n’étaient pas là » et « je chante avec toi Liberté », qui s’inscrivaient bien dans ce contexte. Enfin, un repas bon et convivial au restaurant du Golf au Val Secret a clôturé cette journée.

Si les Ricains n'étaient pas là 

 

Si les Ricains n’étaient pas là
Vous seriez tous en Germanie 
A parler de je ne sais quoi 
A saluer je ne sais qui 

Bien sûr les années ont passé 
Les fusils ont changé de mains 
Est-ce une raison pour oublier 
Qu'un jour on en a eu besoin 

Un gars venu de Géorgie 
Qui se foutait pas mal de toi 

Est v'nu mourir en Normandie 
Un matin où tu n'y étais pas 

Bien sûr les années ont passé 
On est devenu des copains 
A l'amicale du fusillé 
On dit qu'ils sont tombés pour rien 

Si les ricains n'étaient pas là 
Vous seriez tous en Germany 
A parler de je ne sais quoi 
A saluer je ne sais qui

Je chante avec toi Liberté


Quand tu chantes je chante avec toi Liberté
Quand tu pleures je pleure aussi ta peine
Quand tu trembles je prie pour toi Liberté
Dans la joie ou les larmes je t'aime

Souviens-toi des jours de ta misère
Mon pays tes bateaux étaient tes galères
Quand tu chantes je chante avec toi liberté
Et quand tu es absente j'espère

Qui es-tu? Religion ou bien réalité
Une idée de révolutionnaire
Moi je crois que tu es la seule vérité
La noblesse de notre humanité
Je comprends qu'on meure pour te défendre
Que l'on passe sa vie à t'attendre

Quand tu chantes je chante avec toi Liberté
Dans la joie ou les larmes je t'aime
Les chansons de l'espoir ont ton nom et ta voix
Le chemin de l'histoire nous conduira vers toi

Liberté ! Liberté !